Maigrir au naturel

Maigrir est une des résolutions les plus récurrentes en ce début d’année. Après les excès des jours de fêtes, on se met à regretter ce qu’on a mangé, et on cherche de nouveau à « faire un régime ».

Justement, faire un régime n’est peut être pas la meilleure manière ni pour maigrir, ni pour retrouver son poids idéal, car il ne s’agit pas de maigrir pour maigrir…

Régimes et effet yoyo
Le phénomène « régimes » est presque passé de mode. On comprend de mieux en mieux tous les effets négatifs induits par une privation drastique, étalée sur un court laps de temps, l’effet yoyo. L’effet yoyo consiste en le fait de reprendre son poids initial, et même des kilos supplémentaires.
Effet prouvé et qui fonde la non efficacité des régimes. L’explication est assez simple : Se priver pendant un temps engendre une frustration, l’aliment en question est interdit, et tout interdit est désiré. La personne va alors refouler un désir de consommer cet aliment, désir supérieur à celui initial, et qui va engendrer une véritable explosion de l’appétit à un moment donné. Notamment pour cet aliment. Il paraît même que le corps garde en mémoire cette frustration, et que le métabolisme général va fonctionner différemment quand l’aliment sera consommé, c’est-à-dire qu’il va stocker plus de graisses, en prévention d’une nouvelle privation. Le corps a une mémoire, il a une intelligence propre et qui nous échappe. Voilà une explication qui fait son chemin depuis un bout de temps.
L’effet yoyo a même été récemment constaté pour un médicament connu aux états unis, médicament qui a permis une diminution quasi magique, du poids de centaines de personnes, pour redonner les mêmes kilos peu de temps après, avec -et c’est le pire- des problèmes de santé.
Comment retrouver un poids idéal alors, sans risque de tomber dans l’effet yoyo ?

Le poids idéal
C’est le mot clé peut être. Il faut arrêter de penser régimes, pour penser poids idéal. Et qui dit poids idéal, dit toute la subjectivité relative au corps de chaque personne, à son métabolisme, et à son mode de vie. Ce sont en tout cas les postulats de la nouvelle science de la micro nutrition. Chacun est unique, quelqu’un peut consommer plus de graisse parce qu’il en a besoin, de part son métabolisme et de part le travail qu’il fait, la même quantité de graisse peut être de trop pour quelqu’un d’autre. Il n’y pas de recettes standards. Il y a des lignes directrices à respecter, ensuite chacun pourra trouver la combinaison idéale qui lui correspond au mieux.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *